زنجیره امید

Le nonce apostolique en Iran à l’association humanitaire internationale Zanjireh Omid

Rencontre de l’Ambassadeur du Saint-Siège et de la directrice générale de La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid

Monday, October 26, 2020

 

Mgr l’archevêque Léo Boccardi, nonce apostolique en Iran, a rencontré Maryam Marashi directrice générale de La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid et lui a remis l’aide financière offerte par le Pape Francis. Lors de cette rencontre, Maryam Marashi a commencé par rappeler les conditions de la création de Zanjireh Omid ainsi que les activités de celle-ci pour procéder ensuite à la présentation des principaux membres de l’association.

« L’association La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid a commencé son travail en juillet 2007. A ce jour, elle a soigné, à moindre coût, quelques 13 800 patients de moins de 18 ans, sans considération de race, de religion ou de nationalité. La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid intervient dans les trois domaines de la chirurgie cardiaque, orthopédique, et plastique réparatrice. »

Mgr Léo Boccardi a salué l’engagement de l’association et a rappelé que l’Eglise catholique était toujours du côté des souffrants, malades et opprimés, ajoutant que le don du Saint-Siège participait à soulager la douleur des enfants malades.  

« Amour et entraide, voilà le message de miséricorde du Seigneur. Ainsi agit Jésus Christ : il se rendit au chevet des malades, les soigna et les couvrit de sa grâce. »

« Saint Laurent de Rome, Saint Vincent de Paul, Saint Camillus de Lellis, ou plus récemment, Mère Theresa et Père Damien, force est de constater que les plus grands Saints de l’Eglise Catholiques sont en fait ses bienfaiteurs. »

L’Ambassadeur du Saint-Siège a précisé que personne ne pouvait être indifférent à la souffrance d’un enfant et que « si pour leur venir en aide nous devions nous priver de pain, telle leur mère, nous devrions le faire » et a rappelé que le don effectué par le Pape, via l’aumônier apostolique le cardinal Krajewski, reflétait ce même amour pour les enfants en souffrance. Le nonce apostolique s’est dit heureux de transmettre ce don à La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid afin de saluer le travail, et l’engagement de celle-ci et l’inciter à poursuivre ses missions.

Tout en remerciant la générosité du Pape François ainsi que la précieuse attention accordée à La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid , Maryam Marachi a rendu hommage à l’engagement caritatif du Saint-Siège et a ajouté que toutes les religions suivaient le même objectif et que le fonds débloqué par le Saint-Siège recouvrait un aspect symbolique, sacré et précieux. La directrice générale a assuré qu’un rapport détaillant l’utilisation du don sera envoyé à l’attention de Mgr l’archevêque Léo Boccardi.

« La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid est le premier établissement à avoir recours à des praticiens spécialisés iraniens et internationaux. A ce jour 150 missions médicales françaises se sont rendues en Iran pour effectuer des formations et expertises scientifiques. 152 médecins spécialistes et membres du Collège scientifique de l’Université des Sciences Médicales de Téhéran ont séjourné en France pour des stages d’observation et 3 ont parfait leur connaissance en médecine clinque. »

Avant d’établir la liste des réalisations de La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid, la directrice générale de l’association a souligné qu’une des plus grandes réussites et fierté de l’association consistait en la réduction significative des coûts des soins de qualité.

« Réalisations de La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid :

  1. Chirurgie de la scoliose avec une neurosurveillance peropératoire ; déviation de plus de 100° ;
  2. Opération des patients atteints du pectus excavatum par la technique de Nuss ;
  3. Chirurgie réparatrice de la paralysie obstétricale du plexus brachial avec greffe nerveuse du bras et utilisation de colle biologique en lieu et place de fils de suture ;
  4. Greffe du gros orteil à la main pour des enfants souffrant d’absence digitale
  5. Opération réparatrice de la fente labbio-palatine
  6. Création et mise en place du projet de réduction de la mortalité due aux cardiopathies infantiles (nouveaux nés) ; création et mise en place de soins spéciaux postopératoire à l’unité des soins intensifs néonatals
  7. Création et équipement de la résidence des enfants de La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid pouvant accueillir jusqu’à 250 patients et accompagnateurs par mois et promulguer des soins complémentaires pré et post opératoires pour un grand nombre d’enfants.»

La directrice générale a expliqué que suite à un accord avec l’Université des sciences médicales de Téhéran, un terrain de 26 mille m², situé dans le quartier de Javadieh à l’angle ouest de l’hôpital Bahralou, a été mis à la disposition de La Chaîne de l’Espoir Iran– Zanjireh Omid pour une durée de 99 ans afin d’y construire un hôpital pédiatrique à même de répondre à des besoins criants en médecine pédiatrique spécialisée, en matériels, en nombre de lits et de personnels formés.

Les études de faisabilité ont débuté en coopération avec le département international de l’AP-HP Assistance publique – Hôpitaux de Paris, il y a un an. Le projet conçu par l’AP-HP comprend un hôpital de 540 lits avec tous les soins généraux de santé plus un centre équipé et standard de kinésithérapie pédiatrique ainsi qu’un centre de recherches spécialisé en pédiatrie, un centre de traumatologie pédiatrique et une résidence proche de l’hôpital avec une grande capacité d’accueil. Le projet de l’hôpital des Enfants de l’espoir est unanimement approuvé au sein des cercles d’expertise publics et constructeurs d’hôpitaux.  

Après avoir remercié Marayam Marashi pour ses explications détaillées, Mgr l’archevêque Léo Boccardi a affirmé s’être entretenu avec le directeur de l’hôpital pédiatrique Bambino Gesù, en vue d’une coopération scientifique et médicale avec La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid. Cet hôpital qui porte également le titre de l’« hôpital du Pape » collabore régulièrement avec différents centre de soins à travers le monde. L’idée de cette collaboration a été vivement accueillie par la directrice générale de La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid.

Concernant les sanctions et embargos imposés à l’Iran, Maryam Marashi a affirmé que dans les faits et contrairement au discours officiel, l’impossibilité d’effectuer des transactions financières contribuaient à une pénurie de médicaments et de matériel médical dont les enfants faisaient les frais. Car l’absence d’un accès rapide aux soins augmente la mortalité infantile ou provoque des handicaps physiques. « Aujourd’hui, nous sommes témoins de la double souffrance des enfants afghans qui, ayant fui la guerre dans leur pays d’origine, sont confrontés aux sanctions imposées à leur pays d’accueil. »

Affirmant sa désolation quant aux conséquences des sanctions, le nonce apostolique, Mgr Léo Boccardi, a réitéré la proposition de coopération et de transferts de savoirs avec l’hôpital pédiatrique Bambino Gesù. Après ces échanges et suite à la projection d’un documentaire concernant les activités de La Chaîne de l’Espoir Iran – Zanjireh Omid, Maryam Marachi a rappelé le rôle précieux du Professeur Mazda Keyvan et ses interventions auprès des enfants les plus démunis : « c’était un homme noble, bon, généreux et un des plus grands chirurgiens orthopédiques qui s’est éteint il y a deux ans. Nous continuons sur sa voie ». 

Mgr Léo Boccardi s’est dit ému par la projection, il a déclaré qu’il fallait cesser de parler de guerre et du mal, car la bonté nous entourait et qu’il suffisait d’ouvrir les yeux pour l’apercevoir. L’Ambassadeur du Saint-Siège a ajouté : « ce jour est un jour exceptionnel pour moi et j’espère que nous aurons bientôt des échanges efficaces. »

Au terme de la rencontre la directrice générale de La Chaîne de l’Espoir Iran– Zanjireh Omid a remis à Mgr l’archevêque Léo Boccardi une Lettre de félicitations.

Partagez votre avis


les derniers actualités

Clinique orthopédique spécialisée de la main

Consultation médicale des enfants souffrant d’une...

Lire la suite